• Un blog est l’espace où l’on dit “Je”

    La parole aux blogueursUn blog est une philosophie et avant de presser le bouton pour le créer, il est important de bien comprendre les pourquoi qui animent l’équipe de Eklablog ou d’autres et admettre que signer la charte engage son propre nom.

    C’est en disant “Je” qu’il faudra agir et surtout prendre le temps de peaufiner sa création et l’alimenter régulièrement dans un désir de qualité et redoubler d’astuces pour faire connaître cet espace dédié à notre existence numérique et ce n’est pas nécessairement le plus facile.

    Il est suivant l’instigateur du blog, un “Je” narcissique, informatif, généreux, que l’on peut toujours dénigrer, mais  qui est indivisible et il faut du courage pour oser le poser.

    Bien loin du  “Nous” des forums, ce “Nous” communautaire, où l’on s’unit, s’acoquine, thésaurise, informe, en y partageant, espoirs, envies, peurs, savoirs, entre gens de bonne compagnie ( ce qui n’est pas toujours le cas), après une inscription en règle sous le couvert d’un pseudo et un avatar, sur des sujets dédiés, administrés, modérés par ses fondateurs. 

    Ce “Je blogueur” lui, établit sur la toile une identité qui revendique cet espace en souhaitant la bienvenue à chaque visiteur.

    C’est bien là aussi une différence avec le “Vous” des réseaux sociaux, ersatz issu de l’union du “Je” et du “Nous”, où l’on jette sur un mur numérique pensées, tranches de sa vie ou celle d’autres, médias, dans l’espoir de faire le Buzz et d’être connu(e), reconnu(e), aimé(e), partagé(e), écartelé(e), par des millions d’amis, dans un univers préfabriqué, unisexe, qui se veut universel.

    Le “Je blogueur”, lui oblige celui qui le crée à parler en son nom et revendiquer son isolement. Voici le talon de cet Achile, le confinement et il faut en prendre conscience au moment de la création d’un blog et longuement s’interroger sur son désir et son contenu. On ne crée pas un blog pour faire comme tout le monde, ça a été longtemps le cas dès sa venue sur le net et heureusement, nombreux ont sombrés dans le flot numérique après quelques mois d’existence .

    Un blogueur doit redoubler d’inventivités pour faire connaître, cette tranche de lui, qui souvent porte entre ses pages et ses articles une ou des histoires, des informations, des passions, des envies et le tout dans un souci de justesse et de qualité. Sa seule arme pour être reconnu par le monde des internautes et devenir une référence (elles sont peu nombreuses).

    Alors avant même de penser à créer ce que l’on considère comme essentiel à nos yeux, il est important de regarder ce qui existe déjà et s’assurer que l’on aura assez de force pour toujours dire :  “je vous souhaite la bienvenue ”, en revendiquant ouvertement ce “Je”, qui est notre identité et un gage de qualité pour le lecteur.

    Thierry TE DUNNE alias Theud, http://post-scriptum.eklablog.com

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :