• Dé-polluer eklablog en faisant un gros tri


    Lundi 18 Février à 09:15
    Pipiou

    Bonjour à chacun,

    intéressant. C'est vrai qu'il a beaucoup de blogs créés pour pas grand chose (un essai finalement abandonné par exemple) mais je crains que décider de l'activité et/ou de l'utilité soit très subjectif.

    Perso sur le Répertoire des Eklablog's je fais, depuis plus d'un an, un ménage minimum tous les 3 mois environ :
    - je liste les adresses/liens de blogs qui ne mènent nulle part,
    - j'affiche dans les listes Alpha et Par catégorie qu'il y a un souci et que le blog va être supprimé des listes (je laisse un délai de 3 mois),
    - à échéance, et après re-vérif, je supprime le(s) blog(s) des listes du Répertoire
    = 145 inscriptions supprimées du Répertoire en un peu plus d'1 an. (voir par là↗)

    Chacun pourrait faire son ménage dans ses blogs/amis dont les liens ne marchent pas et ça serait bien qu' Eklablog permette la mise à jour de nos blogs favoris.

    Ce qui me fait bondir ? une page créée... pour seul renvoi sur les réseaux sociaux ! Mais c'est évidemment subjectif, parce que je ne suis pas sur les réseaux sociaux he

    Un tri/nettoyage automatique serait bien trop violent (je suis pourtant la première à prôner le coup de balai !!) et un suivi implique des vérifications qui peuvent aussi être trompeuses. (vécu Répertoire)

    Quant à l'échange de données, Eklablog me parait bien loin du trafic/volume d'échanges des réseaux sociaux, textes images et vidéos confondus ! Mais on est d'accord : ça n’empêche ÉVIDEMMENT PAS de faire le ménage cool

    Faudrait créer un blog de "blogs supprimables" ... mais une fois passé l’engouement pour "la nouveauté et ah oui ça ça serait bien et je m'occupe de"  j'ai des doutes sur sa longévité vu le travail de fourmi que ça représente... (et le blog de blogs supprimables sera, lui aussi, supprimable clown)

    En tout cas le sujet est sympa !

     

    Lundi 18 Février à 10:08
    Reindeer

    @Pipiou C'est vrai que c'est quelque chose de subjectif, mais certains comptes ne sont plus actifs depuis plus de cinq ans, donc ceux-là, ils sont inutiles d'un point de vue purement objectif x). Ce sont ceux-là qui sont vraiment visés en priorité ^^ (et merci pour le travail que tu fournis sur le répertoire, c'est agréable de s'y rendre de temps en temps ;) )

    Pour ce qui est du travail que ça représente, oui, ça prendrait beaucoup de temps, mais en s'y mettant à plusieurs, on devrait avoir un minimum de résultats. Même si l'on n'écume pas totalement la plateforme, ça fera toujours un peu de propre dans tout ce fouillis... Même si c'est temporaire d'ailleurs ! Si l'on range en masse toutes les quelques années, on arrive quand même à une quantité de contenu trié - qui ne pourrira pas encore dix ans de plus dans la base de données d'Ekla - qui n'est pas négligeable !

    Merci de ton intérêt pour le problème ^^

    Mardi 19 Février à 10:14
    lid Staff

    Bonjour à tous,

    Alors, la consommation énergétique des infrastructures (au sens large: hébergement, mais aussi infrastructure réseau (routeurs, commutateurs, DSLAMs, NROs, etc) c'est un sujet très intéressant - et aussi d'une grande complexité. Il y a eu de grandes améliorations dans les dix dernières années, en partie grâce à l'initiative "GreenIT", et aussi (lire: surtout) parcequ'au final, ça coûte moins cher d'avoir des centres de données "propres". Désormais, on essaye d'utiliser l'existant au maximum (virtualisation, containers, etc), c'est à dire, par exemple, d'utiliser à 80% un serveur au lieu d'avoir 4 serveurs qui sont utilisés à 20% en moyenne.

    De même, le matériel lui même a évolué. Par exemple, mon laptop actuel est, facilement, deux à trois fois plus performant que le précédent pour une consommation électrique deux fois moindre. Avec la même capacité de batterie je "tiens" entre 20 et 24h là où le précédent "tenait" 10 à 12 heures (bon mon utilisation typique c'est un navigateur Web, le reste c'est du terminal, du SSH et un éditeur de texte (Emacs)).

    Les mêmes innovations ont été adaptées au monde du serveur: un Xeon 24 coeurs actuel consomme nettement moins que la génération précédente, notamment du fait des progrès effectués en finesse de gravure ainsi qu'en économie d'énergie (un "coeur" non utilisé peut désormais complètement s'éteindre et se "rallumer" si besoin, quasi-instantanément), tout en étant bien plus puissant. De même, la consommation d'un disque SSD est 4 à 5 fois moindre que celle d'un disque dur classique, et 8 à 10 fois moindre que celle d'un disque dur SAS 15K rpm, pour des performances bien meilleures (et au final, une fiabilité identique sinon meilleure).

    Par contre, le nombre de machines (serveurs, routeurs, etc) nécessaires au fonctionnement de toutes nos applis smartphone, services web (email, etc), a nettement augmenté - les "Datacenters" (DCs) poussent un peu comme des champignons.

    Mais ils sont plus "propres", dans le sens où de plus en plus de DCs utilisent des énergies renouvelables ou nettement moins polluantes (genre, on évite d'utiliser des centrales à charbon pour alimenter les DCs de Google par exemple). Idem pour le refroidissement de ces mêmes DCs: il y a eu un travail d'optimisation important des fluxs de refroidissement, et on se les gèle nettement moins dans un DC qu'il y a dix ans (maintenant, il n'est plus rare d'avoir des DCs dont la température moyenne est de l'ordre de 20°C, là où il y a dix ans c'était 15°C). Au final la consommation énergétique actuelle et l'impact écologique de fonctionnement de nos infrastructures réseau et d'hébergement tend à se stabiliser.

    Par contre la production - et notamment de nos petits gadgets passablement inutiles et à renouveler tous les ans comme les smartphones/tablettes/IoT - de tout ce matériel, elle, continue de consommer énormément d'énergie, de produire pas mal de pollution, et de bouffer pas mal de ressources non-renouvelables (terres rares et minerais rare) et très difficilement recyclables.

    Concernant Eklablog, l'impact des blogs laissés à l'abandon/vides/etc est énergétiquement quasiment nul. Ils consomment de l'espace disque en BDD mais c'est à peu près tout. Là où on consomme le plus d'énergie, c'est, typiquement, quand un petit malin décide d'aspirer plusieurs blogs en mode bourrin (et ça, en général, je le vois passer et hop, ban) et donc sollicite un peu trop l'infra. Mais par exemple, là, au vu de l'utilisation CPU de l'ensemble de la plateforme, on doit utiliser 1 à 2 KWh, 5 à 6 en pic d'utilisation. Je n'ai pas accès aux statistiques des PDUs de notre hébergeur (Online, en France, donc) mais d'après mon expérience personnelle en Datacenter (Cogent, Oceanet et HITS) et le nombre de machines (ainsi que leur configuration et donc le nombre de baies utilisées) qu'on a ça doit être l'ordre de grandeur correct. En gros, et pour comparaison on utilise de 1 à 4 fours électriques suivant la charge.

    Par contre je ne prends pas en compte le coût énergétique des infrastructures "d'acheminement" des données, c'est à dire le coût énergétique du réseau interne d'Online, de son interconnexion avec un ou plusieurs transitaires, du réseau de ces transitaires, et du réseau de vos FAIs - mais on va considérer que le trafic et donc la consommation énergétique d'Eklablog se "dilue" dans tout le reste à ce niveau.

    Mais c'est en effet une problématique très intéressante, qui s'ajoute aux problématiques de vie privée et d'éthique posées par les services tentaculaires types Facebook/Google/Microsoft/Amazon.

    Mardi 19 Février à 10:21
    Pipiou

    @ Reindeer : comptes ne sont plus actifs depuis plus de cinq ans, donc ceux-là, ils sont inutiles d'un point de vue purement objectif x)  

    Pour moi c'est pas le fait que les comptes soient inactifs qui les rend inutiles, je pense même que ça n'a rien à voir ! (sauf pour trafic/nombre de clics/stats/etc.) ce qui compte à mon avis c'est les sujets traités dans les blogs ...et là tout devient très vite subjectif  he  

    Plus sérieusement, prends un blog de philosophie (auteurs, livres) par exemple :  c'est intemporel. De même qu'un blogueur passionné de "la 2CV" n'aura pas forcément besoin de mettre son blog "à jour", tu vois ce que je veux dire ? 

    Ha bin non : si c'est pour "un minimum" de résultats ça vaut pas le coup ! clown wink2

    Edit : zut, j'ai écrit en même temps que Lid !  Bon bin je reviens alors :)  

     

    Mardi 19 Février à 13:44
    stormalo

    Bonjour,

    Merci lid de ces précisions. Je ne décode pas tout le jargon technique, mais je retrouve là un peu de l'idée que je me suis faite sur le sujet.

    Mardi 19 Février à 19:07
    Mad hatter

    De même, je n'ai pas saisi tout les termes, certains me sont parfaitement inconnus mais dans l'ensemble je comprend assez. ^^ En tout cas la réponse est très détaillée! (je fouinerais sur le net plus tard pour mieux comprendre) Merci lid, du coup, d'avoir pris le temps de lire et répondre! :D

     

    (je ne m'empêcherais quand même pas de penser que veiller à prendre le moins de "place" possible ne serait pas un mal. o/)

    Mardi 19 Février à 23:34
    lid Staff

    @Mad Hatter (et les autres aussi d'ailleurs): hésitez pas à me demander d'expliquer les termes que  vous n'avez pas compris. Je prendrai peut être le temps mais je vous répondrai du mieux que je peux - je donne des cours à des bacs +2 et +3 sur ce genre de problématiques entre autres, donc je peux prendre le temps de vous répondre car ça me donnera des billes pour mes étudiants ;) (et notamment par rapport aux questions qu'ils et elles vont me poser).

    Mercredi 20 Février à 09:20
    Pipiou

    Merci Lid ! (le + compliqué à comprendre rapidement c'est les sigles, mais dans l'ensemble, ça va)

    utiliser à 80% un serveur au lieu d'avoir 4 serveurs qui sont utilisés à 20% en moyenne : c'est effectivement plus logique (c'est peut-être moins confortable en cas de besoins ponctuels ?), et nul doute que des progrès techniques ont été faits : "moins consommants" ou "plus économiques" en énergie, on le voit dans plein de domaines et c'est tant mieux.

    Le souci c'est que les progrès qu'on fait d'un côté sont contrariés par la démultiplication de tout ce qui consomme de l'énergie et du réseau : du frigo connecté qui passe commande à la montre devenue coach sportif, en passant par la brosse à dent électrique, qui va bientôt peser le dentifrice qu'on met dessus ? (j'exagère volontairement mais l'idée est là ;) 

    Du coup 1 à 4 fours électriques pour tout EB, quand on pense que c'est utilisé et utilisable n'importe où sur la planète (à peu de chose près) ça parait pas énorme. (lol le mode bourrin !)  Sauf qu'il y a aussi, merci de l'avoir précisé, un coût d'acheminement des données : aujourd'hui on "envoie" dans tous les sens, sans se rendre compte du trajet/stockage de ces données qui sont quasiment, finalement, toujours en transit quelque part...

    Pour ma part aucun doute : la plateforme EB (je dis bien EB, pas Webedia) n'est qu'une infime partie énergétique... des énergivores !

    Cela dit, je suis assez "pour" le nettoyage de ce qui est commencé mais pas fini, des ratés abandonnés, recommencés ailleurs au lieu d'être corrigés sur place, en gros de l'obsolescence parce que ceux qui la créent s'en foutent, et ça c'est pas bien !

     

    Vendredi 22 Février à 00:36
    Mad hatter

    (comme pour pipiou, ce sont principalement les sigles qui m'ont posé problème, et quelques termes techniques, mais google est un bon pote dans le doute. :p)




    Vous devez être membre pour poster un message.